Au Québec/Éloge de la fuite/Le film !

Laborit inspire encore les dramaturges québécois (+ projection du film samedi !)

écuries

Décidément, Laborit inspire les dramaturges québécois. Après la pièce « Éloges de la fuite » qui sera présentée à Montréal au théâtre de La Licorne du 16 mai au 3 juin prochain, c’est maintenant dans le cadre d’une résidence d’artiste au théâtre Aux Écuries que le livre phare de Laborit est à l’honneur !

Je ne sais pas d’ailleurs s’il y a un lien avec la photo de Philippe Cyr représentant le projet sur la page web du théâtre (et que je reproduis ici), mais le fait est que Cyr et son collègue Gilles Poulin-Denis vont élaborer, du 8 au 23 avril prochain, une pièce de théâtre librement inspirée de l’Éloge de la fuite où :

« […] un spectateur sera invité à plonger au cœur d’un dispositif scénique déployé simultanément dans deux salles. Ce dernier matérialisera le profond désir d’évasion et de disparition présent chez l’Homme tout en confrontant les membres du public à une triple absence : celle du spectacle, de l’acteur et d’un des leurs. »

Cela promet, donc, et j’aurai sans doute l’occasion de vous en reparler.

Je m’arrête déjà ici, ayant deux conférences à donner aujourd’hui et demain, en plus d’un certain film à présenter samedi… Un film indépendant, comme l’est la diffusion de l’événement pour lequel je vous recopie ci-dessous différentes sources d’information en vous invitant à faire suivre aux gens du Québec que ça pourrait intéresser. Un grand merci, et à samedi peut-être !

* * *

Il s’agit donc, bien entendu, de la projection de mon film «Sur les traces d’Henri Laborit» samedi soir prochain le 13 février à 19h à la salle l’Auditoire (http://lauditoire.org/ ), 5214 St-Laurent, à Montréal, dans le cadre d’un cours de L’UPop Montréal.

Pour tous les détails sur la soirée de samedi, voir son événement Facebook.

Pour une petite mise en contexte historique et scientifique présentant tout ça, voir mon dernier billet du blogue du Cerveau à tous les niveaux.

Pour les deux cours qui vont suivre sur Laborit, dont le premier le 24 février, dernier jour de l’exposition, voir leur page sur le site de l’UPop Montréal.

Si vous n’en avez pas encore assez (!), je peux ajouter que l’exposition sur la vie scientifique d’Henri Laborit est déjà en cours à l’Auditoire du lundi au dimanche, de 7h à 14h. Mais le “vernissage”, si l’on peut dire, aura lieu samedi soir prochain à 19h, juste avant le film (qui commencera vers 19h45). Je vous mets d’ailleurs ci-dessous un carton d’invitation et deux photos prises lundi lors de « l’accrochage » des panneaux.

Fond avec les 12 panneaux IMGA0350 plus claire et petite IMGA0362 plus claire et petite

Une réflexion sur “Laborit inspire encore les dramaturges québécois (+ projection du film samedi !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *