Anecdotes

L’histoire autour du Prix Nobel

 “Depuis l’annonce de son décès, les mêmes éloges pleuvent sans cesse: inventif, exceptionnel, original, inclassable. Marginal, Henri Laborit l’était encore lorsqu’il est allé recevoir, il y a quelques semaines, le prix littéraire du Medec pour son dernier livre la Légende des comportements. Diminué par la maladie, mais toujours sarcastique, il a évoqué «l’attitude constante des milieux officiels français qui ne m’ont jamais reconnu». Mais cette fois-là, la reconnaissance était de la partie. Et c’est un de nos derniers mandarins de la médecine, le cancérologue Maurice Tubiana, qui lui a rendu hommage. «Henri Laborit est un immense savant. Lorsqu’il a reçu le prix Lasker, nous étions nombreux à penser que le prix Nobel qu’il méritait profondément lui serait décerné.» Une petite phrase qu’il n’aura attendue que quarante ans.”

Henri Laborit, un savant prend la fuite, Béatrice Bantman, Libération, 20 mai 1995.

 

[autres détails sur ce sujet à venir…]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *