Au Québec/Biographies/Citations/La suite.../Photos

Les 13 panneaux de l’exposition sur Laborit accessibles sur Éloge de la suite !

Fond avec les 12 panneaux pour PP 13 février

Je suis très heureux de rendre accessible sur Éloge de la suite aujourd’hui les 13 panneaux et citations de Laborit qui ont fait l’objet d’une exposition du 9 au 24 février 2016 à la salle l’Auditoire, à Montréal (le « vernissage » ayant eu lieu le soir de la première du film Sur les traces d’Henri Laborit, comme le montre ces photos). Ce film sera d’ailleurs également rendu accessible sur ce site d’ici l’été.

Mais pour en revenir à l’expo, les 10 premiers panneaux sont des reproductions d’originaux qui ont été créé à partir de photos des panneaux de l’expo itiénérante originale qui a roulé dans plusieurs villes de France en 2000 et qui est conservées avec les archives de Laborit à l’université Paris-XII Val de Marne. Je remercie d’ailleurs chaleureusement David Batéjat pour avoir pris les photos de ces panneaux qui ont rendu possible ces reproductions ainsi que Jacques Laborit et le fonds Laborit pour les autorisations.

J’ai créé les 3 derniers panneaux pour compléter le tour d’horizon de l’œuvre de Laborit. J’ai aussi sélectionné 13 citations de Laborit, librement inspirées de chacun des panneaux, tant sur la biologie, le politique ou l’éthique rappelant l’aspect multidisciplinaire du personnage.

Intitulée « De l’hibernation artificielle à la psychopharmacologie », cette exposition est donc intéralement accessible en cliquant sur chacun des 13 panneaux ci-dessous. Vous pouvez ensuite recliquer sur chaque panneaux pour l’agrandir et apprécier les nombreuses photos et petits textes explicatifs dont ils sont constitués.

Bien sûr chaque panneau peut être lu indépendemment des autres, et ils n’avaient d’ailleurs pas de numéros à l’origine. Mais je crois que les consulter en suivant l’ordre des chiffres que j’ai ajouté donne un petit plus, ne serait-ce que chronologique. Bonne visite !

P1-agrandi à 26 po de haut-site web-peite   P2-agrandi à 26 po de haut-site web-petite   P3-agrandi à 26 po de haut-site web-petite   P4-agrandi à 26 po de haut-pour site-petite   P5-agrandi à 26 po de haut-site web-petite   P6-agrandi à 26 po de haut-site web-petite
P7-agrandi à 26 po de haut-site web-petite   P8-agrandi à 26 po de haut-site web-petite   P9-agrandi à 26 po de haut-pour site-petite
P10-agrandi à 26 po de haut-pour site-petite   P11-agrandi à 26 po de haut-pour site-petite   P12-agrandi à 26 po de haut-pour site-petiteP13-agrandi à 26 po de haut-pour site-petiteIMGA0393 réduite et claire-petite

5 réflexions sur “Les 13 panneaux de l’exposition sur Laborit accessibles sur Éloge de la suite !

  1. Bonjour Bruno,
    Excellent! Le top du meilleur.
    Je me suis livré à un petit calcul, très critiquable, très partial, donc très réducteur, mais…
    Si on prend l’année de la sortie du film « Mon oncle d’Amérique », soit 1980, année où furent exposées, en quelque sorte, via un media grand public, le cinéma, les théories et travaux de Henri Laborit, on peut, sans grand risque de se tromper, que ce chercheur avait au moins 20 années d’avance.
    En 2016, si on considère la société française dans sa globalité, soit 36 bonnes années plus tard, on s’aperçoit qu’on n’a pas beaucoup fait de progrès en la matière, au sujet de certaines questions, notamment dans un domaine primordial, essentiel, l’enseignement, et sa déclinaison républicaine l’Education Nationale.
    Ce qui nous conduit à considérer que Henri Laborit, s’il était encore de ce monde, disposerait de presque 60 années d’avance sur ses contemporains, toujours si l’on se base sur une projection « grand public ».
    Etonnant, non?
    Et aussi quelque peu désespérant…
    J’ai certainement dû commettre une erreur quelque part, et m’égarer…
    Mea culpa et ce genre de choses…

    Cependant, deux citations:

    « Vouloir ignorer l’Histoire, c’est être condamné à la revivre. » (Georges Clémenceau)

    « Le sommeil de la raison engendre des monstres. » (Goya)

  2. Simplement merci de faire vivre via votre site toute « l’œuvre » d’Henri Laborit. Intellectuellement parlant je ne pense pas pouvoir faire le tour de toutes ses idées, ses concepts et travaux. Allez, je me replonge dans « La nouvelle grille » !

  3. Bonjour,
    Pouvez nous nous retranscrire la discussion entre Laborit et Varela ?
    Comme vous je le pense, j’ai le désir ardent de la lire.
    En vous remerciant pour votre travail,
    Chaleureusement

    • Je ne crois pas pouvoir le faire, malheureusement. C’est un échange long et complexe où le non verbal y est pour beaucoup et j’aurais peur de trahir leurs intentions en le faisant (si je trouvais le temps pour le faire, car ce serait tout un boulot). Mais comme je l’ai dit, je mettrai mon film sur ce site (avec l’extrait clé de trois minutes de cet échange) d’ici l’été.

  4. Bravo Bruno

    Maintenant, ça va permettre à tous et à chacun d’accéder à cette excellente rétrospective que tu as brillamment enrichie.

    Je crois que ça permettra aux nouvelles générations de découvrir et à l’actuelle d’approfondir les divers sujets qu’il a abordé et qui restent encore d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *