Au Québec/Audio/Éloge de la fuite

L’amour selon Laborit à l’émission “C’est fou” de Radio-Canada

Des lecteurs et lectrices d’Éloge de la suite m’ont écrit pour me signaler qu’à l’émission de radio « C’est fou », diffusée le dimanche soir sur les ondes de Radio-Canada, la conception de l’amour chez Henri Laborit était au programme dans un segment de l’émission! (de 8 :30 à 14 :23 dans le 2e segment de l’émission du 27 janvier 2019 intitulé «Introduction avec Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau»)

Le « jeune » sociologue (Pleau) et le « vieil » anthropologue (Bouchard) ont donc soumis à leur dialectique habituelle certaines citations de Laborit à propos de l’amour, tirée essentiellement du chapitre sur ce thème dans l’Éloge de la fuite présentée d’entrée de jeu comme « pas la définition la plus romantique, mais est intéressante malgré tout ». C’est sûr que “la dépendance du système nerveux à une action gratifiante réalisée grâce à la présence d’un autre être dans notre espace”, comme l’écrit Laborit, c’est pas nécessairement ce qu’on dit à l’être aimé en lui offrant des roses… Mais bon, c’est quand même plus lucide que la plupart des définitions sur le marché !

“L’amour est là pour transfigurer le plaisir”, continue Laborit, et donc pour permettre de maintenir l’équilibre de l’organisme, comme le précisent avec justesse les deux animateurs qui rappellent que c’est le plaisir qui commande, même si l’amour devient souvent chez l’humain passablement plus compliqué. Car il ne faut pas oublier, serais-je tenté d’ajouter pour paraphraser un autre commentaire judicieux des animateurs, que la cause proximale qui nous envoie au lit est avec l’être aimé est plus souvent lié au plaisir immédiat qu’à une planification reproductrice pour la poursuite de l’espèce, même si ça demeure la cause ultime, ou évolutive de l’affaire. 😉

Mais l’humain a tellement un gros cortex associatif que son imagination en rajoute des couches et des couches. Et ce serait selon Laborit ce qu’on appelle l’amour : « pour fuir le réel et basculer dans la poésie », du grand Laborit aux dires même du sympathique duo d’animateurs !

p.s.: à la toute fin du dernier segment de l’émission intitulé “Archive de la semaine et mot de la fin”, vers 6 :30, Serge Bouchard fait une entorse à leur habitude de saluer une communauté au pays pour saluer votre humble serviteur en tant qu’auteur d’elogedelasuite.net « une ressource incontournable en ligne sur la pensée de ce grand neurobiologiste » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *