Anecdotes

Pour mieux retenir, Laborit dessinait des schémas

Durant les études de Laborit, plusieurs trouvaient pour le moins étrange certains de ses comportements, comme le fait de se mettre au lit dès son arrivée dans sa chambre, et de travailler couché dans son lit. Le fait aussi de tout dessiner, avec des schémas compréhensibles que par lui-même. « Nanti d’une bonne mémoire visuelle, j’avais depuis longtemps compris que l’on retient plus facilement un dessin que quarante pages d’un livre. La difficulté était de transformer en schémas l’ensemble de la pathologie. Je passais autant de temps à imaginer mes schémas que d’autres à apprendre leurs questions écrites. »

Et en note en bas de page, il ajoute : « 1. Je continue aujourd’hui à tout dessiner. En lisant un article de biochimie, physiologie ou toute autre discipline, je traduis sur une feuille blanche le texte en schéma, avec régulations positives et négatives. »

Et on n’a qu’à ouvrir un livre comme La nouvelle grille ou L’homme et la ville, par exemple, pour tomber sur plusieurs concepts complexes mis en schémas par Laborit qui ne doivent pas être très loin des dessins qu’il faisait pour étudier…

LABORIT_information-structure-962x1024 dossier14_cerveaureptilien

2 réflexions sur “Pour mieux retenir, Laborit dessinait des schémas

  1. Bonjour, pouvez-vous préciser la source bibliographique d’où sont extraites ces citations de Laborit concernant les schémas ? Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *