Laboratoire Boucicaut/Vidéo

Deux bouteilles à la mer (ou avis de recherche cinématographiques sur Laborit)

Il y a quelques semaines, Marie Larochelle me faisait suivre par courriel cette requête de Jeannine Cordon qui fut la secrétaire de Laborit à son laboratoire de Boucicaut durant de nombreuses années :

« Je suis en train de relire « Lettre à un jeune poète » de RILKE. Philippe, le fils de Laborit avait fait un petit film au laboratoire sur les thèmes choisis dans ces lettres. Chaque personne du labo choisissait son thème et interviewer Laborit. Guadalupe et moi l’avions interrogé sur les femmes. Je ne sais pas ce qu’est devenu ce film, mais peut-être est-il dans les archives de Laborit à l’Hôpital de Créteil. Tu pourrais peut-être te renseigner, Marie. Ta profession a plus d’autorité que la mienne. J’aimerais tant revoir ce film que tu n’as d’ailleurs sans doute pas vu, car nous-mêmes au labo ne l’avons jamais vu en entier. Philippe Laborit est mort depuis ».

Marie poursuivait en m’écrivant : « Tu es sans doute le mieux placé avec tous les contacts que tu as établis au cours des dernières années pour savoir comment dénicher cela, non? »

Comme je n’ai pas vu ce film lors de mes deux passages aux archives Laborit à Créteil, je lance aujourd’hui cette « bouteille à la mer »… Si jamais quelqu’un a une piste à nous donner, ce serait vraiment formidable de retrouver ce film !

* * *

Cela m’a rappelé une histoire semblable que Jeannine Cordon m’avait elle-même écrite au début de l’année 2015 :

« Comme vous le savez, H. Laborit aimait beaucoup la mer et son rêve était de passer à l’émission Thalassa qu’il aimait beaucoup. L’équipe Thalassa était venue au labo le filmer mais l’enregistrement n’est jamais passé à la télé. Peut-être pourriez-vous le leur demander pour ajouter à votre site une caractéristique très « laboritienne ». »

Je viens de fouiller dans mes courriels et je constate que j’avais écrit à Thalassa par l’entremise d’un formulaire sur leur site web. Voici ce qu’ils m’avaient répondu :

« Je vous remercie d’avoir pris le temps d’écrire à France 3. Je vous invite à contacter la rédaction de l’émission à l’adresse suivante : France 3 Téléspectateurs , Thalassa, 86982 Futuroscope Cedex.

Je vous remercie de votre fidélité et vous souhaite d’agréables moments en compagnie de vos programmes.

Bien cordialement,

Franck Vautier
Directeur délégué en charge de la communication Relationnelle »

Je crois que je ne leur avais jamais écrit finalement. J’essaierai de trouver le temps de le faire, mais si jamais quelqu’un veut s’essayer, ne vous gênez surtout pas ! Plusieurs demandes (ou « bouteilles à la mer », c’est le cas de le dire ici…) attesteront de l’intérêt général de rendre accessibles ces extraits filmés de Laborit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *