Colloque/Inhibition de l'action/La Colombe assassinée

De la biologie à la sociologie du crime, de Laborit à Bessette

rencontres HL pTrois choses cette semaine : une pièce de résistance (allocution du sociologue Jean-Michel Bessette sur ses travaux sur le crime et l’influence de Laborit), un dessert (trois lettres de Laborit à Bessette), et une cerise sur le gâteau (un mot sur le film à venir).

Ayant pu rejoindre par courriel Jean-Michel Bessette pour lui signaler le billet à son sujet publié ici il y a deux semaines, ce dernier me fait la réponse suivante :

« Les ouvertures scientifiques opérées par Henri Laborit demeurent à mon avis plus que jamais d’actualité.
J’ai publié récemment une Anthropologie du crime (l’Harmattan, 2013) qui est une synthèse de mes travaux sur le crime menés depuis maintenant près de quarante ans (et reprenant en partie certains éléments de Sociologie du crime, PUF, 1982).
Je vous communique (PJ) copie de courriers reçus d’H. Laborit dans lesquels transparaît bien son caractère attentif et affectueux. »

Pour présenter ces trois lettres que M. Bessette m’a autorisé à publier ici, je partirai d’un passage de l’allocution qu’il avait faite aux Rencontres des lecteurs d’Henri Laborit à Rochefort les 8 et 9 mai 1999. Il s’agit donc d’un autre colloque sur Laborit ayant précédé celui d’octobre 2000 à Paris dont j’avais déjà parlé ici et ici.

Voici donc l’extrait :

extrait 1

Et voici la lettre en question envoyée par Laborit à Bessette en mars 1982 (cliquez sur les lettres et utiliser ensuite la loupe si vous voulez les agrandir).

Laborit B7 1

Elle sera suivie en janvier 1983 d’une autre lettre de Laborit qui informe Bessette de la parution à la fin de l’année de son livre La colombe assassinée sur l’agressivité, livre dans lequel il apprend à Bessette qu’il le cite à plusieurs reprises.

Laborit B7 2

Enfin, Jean-Michel Bessette m’envoie cette troisième lettre que Laborit lui a envoyée en novembre 1986 où l’on sent bien l’amitié se raffermir entre les deux hommes et le «caractère attentif et affectueux» dont parlait Bessette plus haut.

Laborit B7 3

* * *

Pour ce qui est de l’allocution de M. Bessette aux Rencontres des lecteurs d’Henri Laborit, elle était intitulée De la biologie à la sociologie du crime. Il faut dire que j’avais d’abord pris connaissance de ce texte lorsque j’ai découvert les actes de ces rencontres en 2009 lors de mon premier passage aux archives Laborit comme en fait foi cette photo ! Par la suite, lors de ma rencontre avec Claude Grenié à La Rochelle en 2012, celui-ci m’a donné une copie papier du colloque dont j’ai scanné l’exposé de M. Bessette des pages 14 à 24.

Pour chacune des pages, je vous mets ici un court extrait pour vous mettre l’eau à la bouche. Chaque extrait est cliquable renvoie à la page complète en question.

p.14
extrait 4

p.15
extrait 3

p.16
extrait 2

p.17
extrait 5

p.18
extrait 6

p.19
extrait 7

p.20
extrait 8

p.21
extrait 9

p.22
extrait 10

p.23 (il n’y avait que deux lignes sur la p.24 alors je les ai mises au bas de la p.23)
extrait 11

* * *

En ce qui concerne le film finalement, je travaille actuellement sur la narration et le son et j’aurai probablement une annonce à faire sous peu en novembre quant à sa sortie. Donc restez à l’écoute ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *